Le service digital de veille marketing & business du BTP et de l'immobilier
Une publication
Identifiant :
Mot de passe :
Energies/EnR | Salons

Quel bilan pour EnerJ-meeting Paris 2019 ?

Grégory Brandel ©Grégory Brandel

A l'issue de l'édition 2019 d'EnerJ-meeting Paris, qui a connu un visitorat en hausse, le directeur de l'évènement Philippe Nunes fait un bilan sur les échanges qui s'y sont tenus.

A partir du moment où nous avons pointé la question du carbone, nous voilà forcés de considérer le bâtiment sur le long terme, sur toute sa durée de vie." C'est l'analyse de Philippe Nunes, ingénieur et directeur d'EnerJ-meeting, à l'issue de la troisième édition de cette journée qui s'est tenue le 7 février au palais Brongniart (Paris). Un millésime couronné de succès, avec un visitorat en hausse de 13% (2.150 professionnels présents) par rapport à 2018 et une qualité de participants et décideurs du bâtiment.

Une année charnière avant la RE2020



L'intérêt de cette édition 2019 était de se situer à mi-chemin entre la RT2012 et la réglementation environnementale 2020, qui contiendra notamment l'obligation de réaliser l'analyse du cycle de vie d'une construction. "C'est un moment charnière. Lorsqu'un prescripteur pense actuellement son bâtiment, c'est que la réalisation de son projet se fera en 2020 ou en 2021", analyse Philippe Nunes. "Est-ce qu'il va préférer se contenter de la réglementation existante ? Ou se projeter vers les tendances ?" C'est tout l'enjeu du rendez-vous EnerJ-meeting, de faire le point, chaque année, sur l'évolution réglementaire et des tendances, dans un dialogue entre décideurs politiques et professionnels de terrain.

L'avenir réglementaire dans le bâtiment, au-delà de la question du carbone dans l'analyse du cycle de vie du bâtiment, sera d'établir le lien entre immobilier et mobilité. "Je peux réaliser le bâtiment le plus vertueux en matière d'empreinte carbone et d'efficacité énergétique, à un coût compétitif de surcroît. Mais si son accès est mal desservi par des moyens de mobilité bas carbone, j'ai raté mon coup", illustre Philippe Nunes. "Voilà quelle sera la direction des réflexions après la réglementation environnementale 2020, le temps que les professionnels du Bâtiment 'digèrent' déjà la dimension énergie-carbone."

Visite du ministre François de Rugy

La rénovation énergétique a constitué, outre le neuf, un sujet fort d'EnerJ-meeting. "Il faut rappeler que la rénovation, si elle est pour l'instant moins performante énergétiquement, est plus performante en carbone, dans la mesure où l'on ne touche pas ou peu à l'existant et où les aspects d'économies circulaires sont plus évidents", rappelle le directeur d'EnerJ-meeting.

Pour Philippe Nunes, cette journée EnerJ-meeting 2019, qui a notamment été le théâtre d'une intervention du ministre de la Transition écologique et solidaire François De Rugy, est "notre meilleure édition". "Nous avons eu une belle hausse du nombre de visiteurs. Mais ce qui nous importe le plus, c'est moins la quantité de visitorat que la manière avec laquelle cet évènement peut inspirer les professionnels présents", explique-t-il. L'intervention du navigateur Yvan Bourgnon, qui a présenté son bateau dépolluant les océans, n'a pu qu'interpeller les acteurs présents. "Événement inspirant, cadre inspirant, les meilleurs conférenciers disponibles : c'est la recette que nous continuerons d'appliquer dès l'édition EnerJ-meeting de Nantes, qui se tiendra le 10 octobre 2019 ; les prochaines éditions 2020 étant d'ores et déjà programmées le 6 février 2020 à Paris au palais Brongniart et le 17 novembre 2020 à Lyon au palais de la Bourse."


(07/03/2019)








Agenda
Rendez-vous de la matière
Paris
Du 19/03/2019 au 20/03/2019
Saudi buildings & interiors exhibition
Jeddah
Du 18/03/2019 au 21/03/2019
Farbe
Cologne
Du 20/03/2019 au 23/03/2019
Foire de chatou
Chatou
Du 15/03/2019 au 24/03/2019
Habitat & jardin
Lausanne
Du 16/03/2019 au 24/03/2019


Annuaire
Rechercher une agence, un salon, un prestataire, un organisme :
Catégorie
Mots-clés